Vous êtes chroniqueurs / chroniqueuses ou blogueurs / blogueuses ?

Tout d’abord, merci à vous de vous intéresser à mes romans. Je suis auteur de plus de vingt titres, et cela, dans différents domaines : polar, fantastique, horreur, thriller, contes, nouvelles. Vous avez de quoi faire et j’espère sincèrement que vous trouverez votre bonheur.

En vous rendant sur ce LIEN vous aurez la possibilité de choisir un livre à lire et à chroniquer parmi plus de vingt romans. Qu’importe la date de parution dudit roman. Qu’importe votre choix. Celui se doit d’être en numérique. Les demandes se font via email ou sur Instagram / Facebook, c’est aussi simple que cela.

Comment se déroule la chronique ?

En tant qu’auteur, je pars du principe qu’une chronique est personnelle. Cela signifie que si vous n’avez pas aimé un roman pour une raison quelconque, je préfère une chronique négative et constructive plutôt que le néant.

Faut-il l’approbation de l’auteur pour la publier ?

Je reviens et j’insiste sur « avis personnel ». Quand bien même certains confères exigent de lire une chronique avant sa publication, je trouve cela gênant dans le sens où un auteur n’a pas à demander cela. Pourquoi ? C’est souvent la question qui revient souvent. Ma réponse est la suivante : lorsque je vais voir un film et que j’ai envie de donner mon avis, je ne l’envoie pas au réalisateur. Je donne mon avis. Il en est de même dès lors que « respect » et « politesse » sont de mises.

Est-il possible de discuter avec l’auteur pendant la lecture ?

Je suis disponible sur Facebook Messenger, Instagram Messenger et par mail. En revanche, je ne viendrais JAMAIS vous importuner durant votre lecture. Non pas que cela ne m’intéresse pas. Au contraire. Juste que je vois très mal Steven Spielberg s’assoir à côté de moi pendant que je regarde son film et me demander, toutes les cinq minutes, ce que je pense d’une scène ou d’un dialogue 🙂

En parlant de Facebook Messenger, vous pouvez venir discuter directement sur le site. L’application est disponible en natif sur le site, ce qui facilite grandement les échanges.

Je n’ai pas énormément d’abonnés, mais j’ai envie de chroniquer. Est-ce un problème ?

Je n’ai pas non plus des millions de lecteurs ! Soyez à l’aise à ce sujet. Il se dit que les gouttes d’eau font les grandes rivières. L’idée est que vous ayez au moins deux réseaux et que vous puissiez diffuser sur un grand nombre sans pour autant exagérer. Après tout, nous débutons tous en étant « petit » 🙂

Que se passe-t-il si j’ai zappé de publier une chronique ?

Il suffit de me contacter et de m’en tenir informé afin d’éviter une anicroche inutile. Pas besoin de m’expliquer la raison de A à Z, mais le simple fait de me tenir au courant nous permettra de garder le contact. N’hésitez jamais à communiquer via un Messenger ou par mail. Je peux mettre du temps, mais je fais toujours mon possible pour répondre le plus rapidement possible.

Format Numérique

Le livre que vous sélectionnez sera fourni uniquement en version numérique. Toutefois, vous aurez le choix entre trois formats, à savoir :



ePub qui est lisible sur la majorité des appareils et sur la liseuse Kobo.




Mobi qui le format propriétaire de la Kindle d'Amazon.




PDF qui reste un standard très apprécié.



Temps de validité

NOUVEAUTÉS : Vous disposez d'un mois pour lire le roman et en faire une chronique. Le délai d'un mois s'applique uniquement aux nouveaux romans.




ANCIENS : Vous disposez de trois mois pour lire et chroniquer un roman antérieur.

Diffusion de la Chronique

Je pars du principe que tout le monde peut chroniquer un roman dès lors qu'il a une véritable présence sur les réseaux sociaux. Pour faire simple : si vous postez une chronique uniquement sur votre page ou votre profil Facebook, vous ne serez pas considéré comme chroniqueur, mais comme lecteur.